1917 : Est-ce que le film de Sam Mendes tient sur un seul plan ?


On pourrait se demander à l’issue du film 1917 de Sam Mendes, pourquoi le poste de monteur arrive si tôt au générique alors qu’il semble que pour un plan séquence, le monteur ne se foule pas trop… 😅


On sait bien que le cinéma est l’art de la tromperie, que le montage est une arme fatale pour berner les spectateurs et qu’il y a quelque chose de l’ordre de la magie dans cet art. Faire 1917 avec réellement un unique plan était une prouesse impossible à réaliser tant elle implique des éléments complexes (notamment un passage du jour à la nuit).

D'ailleurs, le plan le plus long qui se trouve dans le montage dure 8 minutes et demi 🧐,

ce qui est finalement très peu quand on sait que l'ensemble tient quasiment sur deux bonnes heures. Mais c'est aussi une durée énorme quand on sait tout ce que cela implique, avec une chorégraphie qui doit être suivie à la perfection et une technique irréprochable.

Tout le reste est donc un assemblage de plans plus courts, dont un qui dure moins d'une minute !🤩

🤔 Pourriez-vous citer des passages où vous avez senti les raccords de montage ?


En attendant vos commentaires, voici un petit making of très intéressant sur un film qui m’a particulièrement émue et tenue en haleine !